Facebook Twitter Flux RSS
inscription newsletter je m'inscris à la newsletter
ajouter aux favoris j'ajoute le blog à mes favoris

A la une des dessous de Catherine

 

Le Made in France, LA solution écologique


 

page3image46089920 Savez-vous vraiment ce qu’est l’Empreinte Carbone ?

 

L’Empreinte Carbone, c’est une formule pour décrire les émissions de gaz à effet de serre qu’une personne, une entreprise ou, plus largement, une activité peut générer et donc polluer.
Le principe est simple : la Terre est entourée d’atmosphère qui opère comme une bulle autour de la planète et la protège. S’il n’y avait pas cette atmosphère, il ferait -50° sur Terre, ce qui ne permettrait pas la vie !

Il est donc vital pour toute l’humanité de préserver cette atmosphère.
Or, en émettant des gaz à effet de serre, les activités humaines créent de la chaleur qui montent dans l’air et se trouve retenue par la bulle d’atmosphère. Ainsi elle réchauffe tout ce qui se trouve en dessous, c’est à dire, notre climat !
Et c’est ainsi qu’il se dégrade, et que l’on commence à parler de réchauffement et de dérèglement climatique, engendrant de nombreuses conséquences néfastes à notre vie, voire notre survie.

 

Chaque activité qui émet de la chaleur, de la pollution, est exprimée en kilo d’émission de CO2 (Dioxyde de Carbone, gaz toxique qui a une durée de vie de 100 ans dans l’atmosphère), c’est pourquoi on appelle cela l’Empreinte Carbone.

 

En ce début d’année 2021, l’UIT (Union des Industries Textiles) a sorti les résultats d’une étude sur l’Empreinte Carbone du secteur Textile en France. Nous vous proposons de vous en parler maintenant, car cette étude révèle qu’il existe des solutions à notre portée !

 

Si vous voulez plus d’informations et lire le rapport complet de l’étude, c’est ici :

https://www.textile.fr/fabriquer-en-france-pour-reduire-l-empreinte-carbone-textile

 

 

page3image46089920 Tout d’abord, quelle est la situation actuelle ?

 

Malheureusement, elle n’est pas glorieuse !
Notre mode de fonctionnement, en tant que consommateur, a incité l’industrie textile à se tourner vers toujours plus de nouveautés, toujours plus de production, toujours plus loin pour améliorer les marges qui amortissent les couts de développement lointain, en grandes quantités. Et tout cela sans se soucier du cout écologique de la fabrication, du transport et du stockage que ces importations massives peuvent représenter.
Ainsi, en 2019, il a été établi que chaque kilo de textile produit dans le monde émet actuellement l’équivalent de 54kg de CO2.
C’est très facile à comprendre : dîtes-vous qu’à chaque kilo de vêtement que vous portez, ce serait comme si vous en portiez 54 !
Vous imaginez maintenant le surpoids qu’on génère !

 

Le Ministère de la Transition Ecologique indique qu’en 2019, le secteur textile français (comprenant l’industrie globale de l’habillement et du linge de maison) était le 5ème secteur le plus polluant en terme d’émissions de gaz à effet de serre, derrière l’automobile, l’industrie pharmaceutique et la chimie entre autres. Mais surtout, le secteur textile alourdit son Empreinte Carbone à cause de ses importations, qui représentent 95,7% du textile vendu en France.
Vous imaginez cela ? Seuls 4,3% du textile vendu en 2019 provenaient de production française !

 

 

En terme de CO2, cela représente une Empreinte Carbone totale pour le secteur Textile français de près de 30 millions de tonnes en 2019, dont seulement 80.000 tonnes proviennent de la production française.
C’est à dire qu’en 2019, les productions de textile français représentent seulement 0,3% du CO2 émis par l’ensemble du secteur ! Ça mérite un grand bravo pour la production française. On aurait bien envie de miser davantage sur la France, non ?

 

Pour simplifier, l’étude indique que chaque français achète l’équivalent de 8kg de textile par an, ce qui génère 442kg de CO2 par habitant et par an. C’est trop ! Si nous n’achetions que des produits textiles produits en France, cette émission de CO2 serait déjà réduite de moitié !

 

Vous la voyez la solution à l’horizon ? 🙂

 

 

page3image46089920 Que devrions-nous chercher à améliorer ?

Lors des Accords de Paris en 2015, la France s’est engagée à diviser son Empreinte Carbone par 6 d’ici 2050. C’est à dire que nous avons 30 ans pour améliorer notre copie, et pour cela, tous les sommets COP sont des rendez-vous essentiels qui échelonnent nos progrès et permettent de voir si nous suivons bien notre calendrier.

 

L’étude de l’UIT indique que les émissions de GES (gaz à effet de serre) se répartissent sur plusieurs étapes du cycle de vie d’un article textile. Il y a donc plusieurs domaines à améliorer simultanément.

 

L’UIT les segmente ainsi :
– la transformation des fibres et fils – le tricotage et tissage
– l’ennoblissement
– la confection

 

auxquels on peut ajouter les domaines suivants :
– le mix énergétique (c’est la manière dont le pays de fabrication produit son électricité) – l’ecoconception
– la distribution et le transport
– les invendus & la fin de vie des produits

 

 

page3image46089920 Qu’observe-t-on comme changement possible et significatif ?

 

Pour respecter notre engagement, le levier le plus fort c’est … le MADE IN FRANCE !

En effet, l’étude de l’UIT met en lumière le fait que ramener l’ensemble de la chaîne de fabrication des produits textiles en France (de la transformation des fibres jusqu’à la confection) réduirait de 50% notre Empreinte Carbone totale !

 

Et ce n’est pas tout. Plus nous ramenons la production textile sur le territoire français, plus nous observons des effets bénéfiques conséquents :
– réindustrialiser notre territoire et reprendre possession de nos savoir-faire

– créer des emplois

– créer de la richesse localement

– réduire les invendus (car, étant plus réactifs, nous produisons mieux et au plus près du besoin des consommateurs)

 

Pour ce qui concerne la création d’emplois, c’est colossal ! L’UIT évalue à 4000 emplois créés pour chaque 1% de production textile ramené en France.
Vous souvenez-vous du montant du textile importé en 2019 ? C’est 95,7% !

 

Donc cela signifie que si nous ramenons déjà ce chiffre à 50% et réussissons à réduire nos importations textiles de moitié, cela représenterait près de 200.000 emplois créés sur le territoire français. C’est l’équivalent de la ville de Rennes.

 

Pour nous qui sommes installés sur Epinal et sur le Dorat, c’est l’équivalent de 6 villes grandes comme Epinal ou 120 villes comme Le Dorat ! Vous imaginez l’impact ?

 

Parfois les chiffres sont tellement énormes qu’ils ne nous parlent plus, mais quand on les remet à l’échelle de ce qu’on connait, tout à coup, tout devient limpide.

 

 

page3image46089920 Quelles solutions concrètes s’offrent à nous, en tant que consommateurs ?

 

1. SOLUTION N°1 : miser à fond sur le MADE IN FRANCE

Allande a compris cela depuis longtemps et n’a jamais délocalisé le moindre centimètre de lingerie fine depuis sa création en 1984. Cet engagement a été récompensé du label ENTREPRISE DU PATRIMOINE VIVANT.

Nos conseillères en sont fières, mais nos clientes n’ont simplement pas conscience qu’en étant fidèles à Allande depuis tant d’années, elles observent une attitude écologique irréprochable ! Nous tenons ici à les éclairer et à les en remercier.

 

Mais cela peut ne pas suffire pour atteindre notre objectif de 2050, et nos efforts doivent également poursuivre les pistes suivantes : Par exemple :

 

2. SOLUTION N°2 : avantager le commerce propre

Réduire l’impact de la distribution et du transport sont deux points grandement améliorés par le mode de fonctionnement de l’entreprise Allande, en comparaison d’un mode de distribution classique, en boutique.
En réduisant le nombre d’intermédiaires, et en distribuant ses produits directement du producteur au consommateur, Allande réduit, rien que sur le transport, de 10 à 15% l’Empreinte Carbone par rapport à une enseigne dite classique qui produit en Chine et vend en boutiques ou en grandes surfaces.

 

3. SOLUTION N°3 : favoriser les produits éco-conçus

Autant que possible, pour encourager les entreprises à innover et créer toujours plus de matières écoresponsables locales, nous devons nous sensibiliser aux nouvelles matières (viscose, modal, lyocell, bambou), ainsi qu’au retour des matières dites naturelles et françaises (lin, chanvre, laine).

Allande est transparent sur ses méthodes. Retrouvez toutes nos explications sur les matières naturelles, cellulosiques et synthétiques, dans notre article GUIDE DES MATIERES dans le blog : https://www.lesdessousdecatherine.com/culture-mode/guide-des-matieres-allande-tanais/

 

4. SOLUTION N°4 : profiter des invendus

L’étude de l’UIT valorise la production française en indiquant qu’elle permet de mieux fonctionner en circuit court. Plus besoin pour l’entreprise de commander longtemps à l’avance des quantités astronomiques de produits à bas prix qui finiront, pour partie, stockés car invendus.

 

Avec la production locale, la réactivité permet aux entreprises de s’adapter à la demande quasiment en temps réel (on parle de production Just-in-Time) et de ne produire que le juste nécessaire.
L’ajustement de la bonne production et la réduction des stocks par la limitation des invendus est un point clef des avantages du Made in France, car elle permet de réduire de 25% l’Empreinte Carbone totale, ce qui est énorme !

 

Cela, Allande l’a compris depuis longtemps et propose, deux fois par an, des réductions sur des articles des saisons précédentes, afin de réduire ses invendus et limiter encore son Empreinte Carbone.
C’est à dire qu’en achetant des articles en promotions en janvier-février et en juillet-aout, vous vous faîtes plaisir à prix réduits, en participant activement à limiter les émissions de CO2 du secteur textile en France.

 

5. SOLUTION N°5 : améliorer la fin de vie des produits

Le dernier stade que l’article textile atteint, c’est la manière dont il finit sa vie.
Quel que soit le pays de production, le problème de la fin de vie des produits textiles représente environ 5% des émissions de GES des entreprises françaises. Ce n’est donc pas anecdotique.

 

Le recyclage et le seconde main sont deux axes qui sont amenés à se développer dans le futur.

 

Depuis déjà de nombreuses années, Allande participe au financement de la transition vers l’économie circulaire du secteur textile, en coopérant avec l’éco-organisme REFASHION qui collecte, répare, réutilise, recycle, réinvente la fin de vie des articles textiles.

https://refashion.fr

Pour une action citoyenne, apportez les vêtements que vous ne portez plus dans un des 46.000 points de collecte en France.

Trouvez le vôtre sur cette carte : https://refashion.fr/citoyen/fr/je-dépose

Il y en a forcément un près de chez vous !

 

 

Pour finir, l’étude de l’UIT propose des moyens d’action et de mesure pour limiter au maximum son Empreinte Carbone, que ce soit à l’échelle individuelle ou industrielle.

 

L’organisme propose ainsi de mettre en place deux outils principaux :

  • une étiquette de traçabilité : pour renseigner le consommateur sur les 4 étapes de fabrication d’un produit textile : la transformation des fibres et fils, le tricotage et tissage, l’ennoblissement et la confection.
  • un baromètre carbone annuel : pour mesurer l’Empreinte Carbone de toute la filière textile française et mesurer, années après années, l’amélioration de ce score.

 

Que pensez-vous de tout cela ?

Ce sujet vous intéresse-t-il, vous inquiète ?

Voulez-vous vous sentir mieux renseignés et plus impliqués ?

Voulez-vous vous sentir plus actifs dans le changement de nos modes de fonctionnement et consommation,

tout du long de la vie d’un article textile ?

Etes vous convaincus par l’utilité des deux outils proposés par l’UIT ?

 

page3image46089920  

Parmi les 5 solutions proposées,

quelle est celle qui vous semble la plus facile à mettre en oeuvre dès aujourd’hui ?

Laissez-nous un commentaire, votre avis nous intéresse !

 

Pas de commentaires | Mots-clés : , , , ,

5 tenues idéales pour les fêtes !

Les fêtes approchent et comme chaque année, vous vous demandez dans quelle tenue vous allez pouvoir bouger, danser et profiter jusqu’au bout de la soirée !

Que porter pour Noël en famille, pour le réveillon entre amis, dedans, dehors, à talons ou à plat, ne pas avoir froid, ni trop chaud… et puis aussi, comment optimiser votre dressing existant pour éviter d’avoir à trop acheter ?

Ouhlala, vous n’êtes pas la seule à vous poser toutes ces questions.

Vous avez besoin de conseils ? Ca tombe bien, nos conseillères sont là pour vous et notre blog aussi…

 

 

Alors, voici nos 5 propositions :

 

1. ORIGINALE INDÉMODABLE, LA COMBINAISON GIRLY

 

Total look noir intemporel pour une élégance indémodable. Avec la combi HEKTOR*, vous adoptez les codes du masculin mais vous les twistez avec des petits volants aux épaules et une ceinture pour marquer la taille et féminiser la silhouette. Avec des sandales à talons, si possible à paillettes, et un maquillage glitter, vous avez la tenue parfaite pour les fêtes.

Ajoutez un sac à chaînette dorée très tendance et c’est gagné à peu de frais !

 

*HEKTOR : seulement 49€ en vente flash actuellement, contactez votre conseillère.

 

 

2. INCONTOURNABLE, LA PETITE ROBE NOIRE

 

« On n’est jamais trop ou pas assez habillée avec une petite robe noire » disait Karl Lagerfeld. La petite robe noire, n’en déplaise à la maison Guerlain, nous vient de Mademoiselle Coco Chanel dans les années 20.

Cette saison, nous vous proposons YSIA*, une version avec col V, manches 3⁄4 et un ourlet couture fait d’un élégant motif graphique réalisé en cordelette. De quoi attirer le regard illico presto sur l’originalité en même temps que la sobriété de cette silhouette.

Si vous préférez une version sans manches, optez pour la robe PORTICCIO. Vous la rendrez plus rock avec un perfecto et des boots. Succès garanti !

Besoin de rester plus sage en famille ? Que ce soit pour YSIA ou PORTICCIO, accessoirisez votre robe d’escarpins de couleurs, des boucles d’oreilles coordonnées et d’un magnifique rouge à lèvres pour illuminer votre visage.

 

 

*YSIA : www.allande.fr/boutique/fr/robe/531-5234-robe-khol-ysia.html

*PORTICCIO : seulement 69€ en vente flash actuellement, contactez votre

conseillère.

 

 

3. ÉLÉGANT, LE JEAN DÉTOURNÉ

 

Si votre soirée n’est pas trop guindée, vous pouvez sans problème opter pour le jean, foncé et unicolore, comme base de silhouette.

Le 5 poches huilé EVY s’y prête bien. Marié avec le top ZANA*, à l’imprimé animal, il fera sensation ! Complétez votre tenue avec quelques bracelets exotiques dans les tons de verts et de bruns et du maquillage doré. Et attendez vous à être remarquée !

Pour rendre votre jean plus « soirée », pensez à adopter des talons ou des sandales vernies.

 

 

*EVY : www.allande.fr/boutique/fr/pantalon/483-5250-pantalon-ebene-evy.html

*ZANA : seulement 50€ en vente flash actuellement, contactez votre conseillère.

 

 

4. ÉTERNEL FEMININ, LA ROBE DRAPÉE

 

La robe drapée, effet cache-cœur, à la Marylin, qui souligne la poitrine, affine la taille et allonge la silhouette. Un combo gagnant ! Dans ce style, nous vous proposons actuellement en vente flash la robe RÊVE ÉTOILÉ*, constellée d’un fil lurex qui vous fera briller de mille feux.

Un rouge à lèvres rouge ultra glamour et pourquoi pas, une barrette diadème dans les cheveux, viendra finir cette silhouette sexy.

 

 

*RÊVE ÉTOILÉ : seulement 45€ en vente flash actuellement, contactez votre conseillère.

 

 

5. RAFFINEMENT MAXIMAL, LA JUPE DROITE

 

Cette saison, nous avons twisté la jupe droite avec une bande contrastante aux côtés. Plus moderne, elle ose le look streetwear chic, notre jupe KATHLINE.

Vous avez plusieurs options pour la marier avec un top :

  • top à bretelles SURPRENDS-MOI* pour une version classique chic

  • top à décolleté dentelle ROMIE * pour une version fatale

  • ou encore avec le body JEUX D’AUDACE* pour une version animale

  • enfin, enfilez la chemise à froufrous AVA*, un best de cet automne/hiver.

  • dernière proposition avec le top court tout dentelle ICONIQUE*, car oui, la belle lingerie peut aussi se laisser entre-apercevoir sous une veste ou une étole sans choquer qui que ce soit.

 

*SURPRENDS-MOI : en stock, demandez le à votre conseillère

*ROMIE, ICONIQUE & JEUX D’AUDACE : à prix réduits, en vente flash actuellement, contactez votre conseillère.

*AVA : www.allande.fr/boutique/fr/chemise/468-4602-chemise-soie-ava.html

 

 

 

 

 

 

Et voilà ! Il ne tient plus qu’à vous d’être époustouflante, sans toutefois faire de compromis sur le confort, pour les fêtes de fin d’année ou pour toute autre soirée d’ailleurs 😉

 

N’hésitez pas à nous tagguer sur vos réseaux pour nous montrer vos associations de pièces Tanaïs et vos tenues festives. On adore et, avec votre autorisation, on repartagera !

 

Beaux préparatifs de fêtes à toutes,
Et n’oubliez pas, en Décembre chez Allande, on gagne des BULLES !!!

Pas de commentaires |

COMMENT PRENDRE SOIN DE SA LINGERIE ?

Vous avez craqué pour une superbe parure lingerie, merveilleux !!!
Il serait vraiment dommage que vous ne puissiez pas en profiter longtemps…

Nous avons donc décidé de vous dévoiler tous nos secrets pour entretenir vos jolis dessous.

 

Avant toute chose, il convient de regarder l’étiquette cousue sur le produit, vous y trouverez les symboles destinés à son entretien.

 

Cliquez juste ici : COMMENT PRENDRE SOIN DE SA LINGERIE ?

et retrouvez les principaux pictogrammes utilisés pour la lingerie avec leurs significations,

ainsi que les conseils détaillés et astuces personnelles de Catherine pour :

  • le lavage en machine
  • le lavage à la main
  • et surtout aucun lavage à sec, repassage ou sèche-linge pour notre lingerie !

 

Nous espérons que cet article vous aura été utile pour conserver vos précieux dessous pendant très longtemps …

 

A bientôt,

et n’oubliez pas de partager à vos clientes et amies qui auraient besoin de cet article. Merci !

 

 

Pas de commentaires | Mots-clés : , ,

Anatomie d’un soutien-gorge Allande

Avez-vous une idée du nombre de pièces qui composent un soutien-gorge Allande ? 

Bien sûr, il y a les bretelles et l’agrafage, mais encore plein d’autres composants… les bonnets eux-mêmes peuvent être constitués de nombreux éléments.

Suivant les modèles, un soutien-gorge se compose d’environ 35 pièces et de 60 coutures, avec chacune une fonction spécifique.

Évidemment, chaque soutien-gorge est différent : parfois un bonnet à armatures en 3 parties, là un push-up avec doublure et coques amovibles, ou encore un drapé pris dans le sanglage pour épouser le galbe de la poitrine.

Gousset, basque, épaulettes, le vocabulaire corsetier est très spécifique et chaque terme peut même avoir différentes appellations.

Vous trouverez dans cet article l’anatomie d’un soutien-gorge et la fonction des pièces qui le composent :

 

  1. Le haut bonnet

Le haut bonnet contribue à former la poitrine, ainsi qu’à maintenir la poitrine à l’aide des bretelles. Parfois, un fin ruban de silicone est fixé à l’intérieur, le long du bord supérieur des bonnets. C’est une technique pour que le bonnet garde sa forme et reste en place. On appelle ce ruban la laminette.

 

  1. Le bas bonnet

Le bas bonnet a pour fonction de maintenir la poitrine, son rôle est important dans le soutien apporté par le bonnet. Le bas bonnet est généralement renforcé par une doublure rigide ou bien il peut être rembourré.

A savoir : la maille utilisée dans le bas bonnet a son importance, généralement stretch mais avec un bon retour d’élasticité, elle apporte un meilleur soutien.

 

  1. Le côté du bonnet

Les soutiens latéraux éventuels se trouvent le long du côté du bonnet. Le côté du bonnet a pour fonction de maintenir la poitrine vers l’avant ou vers le milieu. Selon les modèles, si le bonnet est muni de soutiens latéraux, cela contribue à faire pigeonner votre poitrine, ou simplement à la maintenir sur l’avant du buste en cas de poitrines généreuses.

 

  1. La couture latérale

Sur certains soutiens-gorge, le maintien nécessite d’être renforcé sur les côtés grâce à une armature latérale, qui vient s’insérer dans un guide vertical.

 

  1. L’aile

Lorsque la partie de côté et la partie du dos ne sont constituées que d’une pièce, elles forment ce que l’on appelle l’aile.

 

  1. Le dos

Le dos du soutien-gorge entoure le corps et assure la majorité du soutien du soutien-gorge. Le dos est élastique pour que le soutien-gorge soit ressenti comme confortable tout en s’adaptant au corps. Les dos sont fabriqués en différents tissus, de différents élasticité et fermeté. C’est pourquoi leur longueur peut varier si l’on compare deux soutiens-gorge de même taille mais de confection différente. De plus les dos existent en différentes coupes : dos droit, dos en U ou dos cheminée, et dos nageur ou dos en T.

 

  1. Le séparateur ou gousset

La partie médiane d’un soutien-gorge s’appelle le séparateur ou gousset. Il est toujours doublé car il est situé à un point de force des tensions dans le soutien-gorge.

Il peut avoir différentes hauteurs selon sa construction et l’effet recherché. Sur certains soutien-gorge emboîtants, cette partie centrale a une couture médiane verticale ce qui lui confère une meilleure tension et résistance à l’étirement, notamment pour les grandes profondeurs de bonnets.

A savoir : un gousset ne doit pas se soulever au porter et doit bien rester appliqué sur le buste, sinon c’est qu’il y a trop de tension dans votre soutien-gorge et que vous devez choisir la taille au-dessus, ou relâcher l’agrafage dos d’un cran.

 

  1. Le ruban d’armature (si le soutien-gorge en a une)

Le ruban d’armature est le « tuyau » dans lequel l’armature est glissée, puis fixée. Il existe des soutiens-gorge qui ont des rubans d’armature, pour donner une forme plus arrondie aux bonnets, mais sans armature dedans.

 

  1. Les coutures de bonnets

Il existe une grande variété de types de bonnets, avec des constructions et des coupes différentes. Les coutures peuvent être verticales, horizontales, diagonales, droites ou courbes, à pince, et même moulé à chaud pour n’avoir aucune couture justement. Un bonnet moulé n’a donc aucune couture et l’effet recherché est qu’il soit totalement invisible sous le vêtement. Certains soutiens-gorge aux bonnets moulés sont également coqués, c’est à dire qu’un renfort de mousse est inséré dans le bonnet pour donner du volume ou simplement cacher les pointes de seins.

 

  1. Les anneaux et réglettes

Le plus souvent, les bretelles sont réglables dans le dos pour plus de flexibilité et de confort. La réglette, parfois appelée régleur, permet comme son nom l’indique de régler la longueur de la bretelle. L’anneau, lui, est un accessoire le plus souvent métallique car plus résistant qui permet de répartir la force de tension de la bretelle ailleurs qu’aux extrémités. Ainsi, le confort au porter en est amélioré et le dos reste bien positionné sans remonter sous l’effet de la tension des bretelles.

 

  1. L’apex

L’apex est la région du soutien-gorge où la bretelle rejoint le bonnet. Le plus souvent, un effet de style, nœud ou anneau, est utilisé pour camoufler la couture de raccord de ces deux pièces.

 

  1. Le dessous de bras

Sa coupe est plus ou moins échancrée selon le modèle de soutien-gorge. Un élastique maintient le tissu en haut, un autre en bas au niveau de la basque. La maille utilisée est souvent la même que dans le dos, élastque, ferme, et résistante.

 

  1. La basque ou bande sous-poitrine

C’est la partie qui est cousue sous la poitrine et qui rejoint les deux bonnets. Elle se trouve en-dessous et autour des bonnets. Plus le soutien-gorge doit assurer un maintien important, plus la basque est renforcée.

 

  1. La taille de la bande

La taille de la bande est la longueur totale du soutien-gorge, depuis l’extrémité gauche à l’extrémité droite, c’est-à-dire le tour de buste. Il est plus fréquent de parler de tour de poitrine, car c’est la mesure qui permet de connaître sa taille (90, 95, 100, etc…).

 

  1. La fermeture à agrafage réglable

Habituellement réglable en trois positions dans la longueur et sur deux hauteurs pour assurer une fixation sécurisante. Ces attaches permettent un ajustement selon le confort voulu, plus serré ou plus relâché.

Certains agrafages n’ont qu’une seule hauteur de crochets, mais toujours en trois positions, le plus souvent  pour des modèles de soutiens-gorge fillette. A contrario, il arrivé également d’avoir des agrafages de triple rangée en largeur, et toujours avec trois positions en longueur, dans certains soutiens-gorge très emboitants et en très grandes tailles.

Enfin, certains soutiens-gorge n’ont pas d’agrafage dans le dos, et s’attachent à l’entre-bonnet, avec un accessoire spécifique généralement métallique, type attache de maillot de bain.

A savoir : Quand vous achetez un nouveau soutien-gorge, il faut l’essayer avec l’agrafe fixé au milieu et avec le temps, si il perd de son élasticité, vous pourrez ainsi l’attacher au crochet le plus éloigné pour resserrer le dos.

Des agrafages écarteurs existent et viennent s’agrafer sur l’agrafage existant du soutien-gorge. Ils permettent de gagner quelques centimètres de longueur de dos lorsqu’on a besoin de plus de confort et que la taille au-dessus n’existe pas.

 

  1. Les bretelles

Les bretelles partent de la pointe du bonnet et se terminent au milieu du dos, gauche et droite.

Si l’avant de la bretelle est fixe, c’est à dire constituée d’un ruban, d’une guipure ou d’une bande de tissu non stretch, alors la partie élastique de la bretelle se situera uniquement dans le dos au porter.

A savoir : Plus la poitrine est lourde et doit être maintenue, plus les bretelles doivent être larges et résistantes. Certains modèles de bretelles sont même renforcés d’une mousse à l’intérieur afin d’offrir encore une plus grande zone d’appui sur les épaules et un meilleur confort.

 

Et voilà ! Vous en savez un peu plus sur la construction de nos pièces de corseterie, un savoir-faire français que la société Allande maintient sur nos territoires et perpétue à travers la formation de quelques couturières privilégiées qui intègrent nos ateliers chaque année… mais ça c’est une autre histoire !

 

On vous dit à très bientôt pour encore plus de transmission sur notre métier corsetier,

Equipe Création Allande

Pas de commentaires |

Les indispensables à mettre dans sa valise d’été

 

L’été est là, les vacances approchent et on se réjouit déjà des journées passées au soleil à profiter de notre temps libre et des soirées en terrasse. Que vous soyez plutôt organisée, destination trouvée et billets réservés, ou du genre last minute, le moment est venu de faire vos valises.

Voici notre shopping list des indispensables pour vos escapades urbaines, vos balades, ou vos journées farniente à la plage… sans oublier les maillots qui sont actuellement en promo !

1. La robe courte à décolleté cache-cœur Soroa

La robe Soroa avec son imprimé flore inédite, dessine une silhouette lumineuse et élégante qui respire l’été. Elle sera idéale pour vos repas du soir en extérieur.

à voir ici Robe Imprime Soroa – Allande

 

2. La chemise Éolie à l’imprimé nuage.

La popeline ou l’élégance au soleil. Partenaire idéale de vos balades en ville, la chemise Éolie peut se porter rentrée dans le pantalon ou ouverte sur une brassière ou un top.

Prix de l’article : 96 € – Prix soldé : 79 €

à voir ici Chemise Bleu Eolie – Allande

 

3. La blouse Saria

Cette blouse à coupe ample et à imprimé à pois, infroissable, pour un entretien facile se mariera très bien avec un pantalon ou une jupe. Si on aime les imprimés, les blouses à pois restent une valeur sûre pour un look élégamment rétro.

à voir ici Blouse Bleu Saria – Allande

 

4. Le combishort Saria

Notre combishort Saria est une pièce agréable à porter, confortable donc, mais qui sait aussi être sexy. En bonus, le combishort permet d’allonger la ligne et de mettre en valeur vos jambes. Il coche tous les critères pour tenir une place de choix dans votre valise.

Prix de l’article : 84 € –  Prix soldé : 69 €

à voir ici Combishort Bleu Saria – Allande

 

5. La tunique Zanzibar

Impossible de faire un fashion faux-pas avec cette pièce unique, distinguée et idéale pour toutes les morphologies. En simple sortie de bain, ou même à porter en tunique longue sur une tenue estivale, Zanzibar est à double usage.

Prix de l’article : 69 €  – Prix soldé : 55 €

à voir ici Tunique Baobab Zanzibar – Allande

 

6. La robe Porticcio

La robe Porticcio, ultra-féminine, dévoile votre dos tout en séduction et habille votre silhouette avec style et élégance. Elle sera parfaite pour une soirée bougies en amoureux.

à voir ici Robe KHOL Porticcio – Allande

 

7. Le top Aloes

Ce top sans manches sera facile à porter en toutes circonstances. Léger et vaporeux, il se fait vite oublier par ces temps de grandes chaleurs. Un must-have intemporel de notre dressing d’été.

à voir ici  Top OPALE Aloes – Allande

 

8. La robe Manureva

La robe Zenji, au top des ventes en 2021, fait son retour dans notre collection en édition limitée. Revisitée cette fois dans un imprimé floral inédit, la robe Manureva dessine une silhouette décontractée et fun. Avec des sandales plates, compensées, ou des baskets, elle s’adapte à toutes les situations avec style et aisance.

à voir ici Robe FLORES Manureva – Allande

 

9. Le gilet Alazeïa

Le gilet Alazeïa vous accompagnera dans vos longues soirées d’été lorsqu’il fera un peu plus frais dans la nuit. Lâche ou porté ceinturé, il donne un look hippie chic tellement décontracté à votre look.

Prix de l’article : 69  – Prix soldé : 55 €

à voir ici Gilet Ecru AlazeÏa – Allande

 

10. Le pantalon Sorrento

Le pantalon Sorrento s’habille de poches à rabat sur les côtés, de poches passepoilées sur le dos et de zips sur le bas de jambe. De plus, la coupe taille haute, confectionnée dans une toile powerstretch vous apportera un confort optimum au porter. L’idéal pour les baroudeuses estivales.

à voir ici Pantalon CITRON Sorrento – Allande

 

Voilà ! On espère que cette check list vous aidera à préparer vos bagages, n’hésitez pas à appeler vote conseillère avant de les boucler, les promos continuent jusque fin juillet et vous font faire de belles économies.

On vous souhaite de passer de bonnes vacances, chez soi, à la mer ou la montagne ! L’important c’est d’en profiter à fond. A bientôt, à la rentrée, pour la nouvelle collection !

Pas de commentaires | Mots-clés : , , , ,