Facebook Twitter Flux RSS
inscription newsletter je m'inscris à la newsletter
ajouter aux favoris j'ajoute le blog à mes favoris

6 chemisiers pour être stylée cet hiver !

Cet hiver, le CHEMISIER est la pièce incontournable et indémodable de notre garde-robe.
A volants, à pois, classique ou à motifs ; c’est lui qui dynamise notre allure et varie nos silhouettes d’un air chic et tendance.
Découvrez nos 6 modèles de la collection Tanaïs Automne / Hiver 2017/2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chemisier à volants CHARLY :  une pièce singulière à shopper sans hésiter !
Parfait pour un look féminin et pétillant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours à volants, aux manches et aux côtés, et orné de jolies étoiles, le chemisier ALYA est le hit indispensable. Un succès non démenti depuis le début de la saison.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un classique intemporel noir, mais à y regarder de plus près, pas si classique que cela. Le chemisier MILZANO possède des détails délicats et féminins comme ce double col ou ces doubles poignets, qui font s’arrêter le regard !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attention, pièce unique. Ce chemisier DANDY ne passe pas inaperçu. La patte réglable sur les épaules c’est le détail tendance. Et le coton stretch épouse la silhouette juste ce qu’il faut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un imprimé doux qui se marie avec tout. Des détails ultra raffinés comme ces boutons de manchettes qu’on retrouve à l’encolure. De jolis plis parce que c’est la mode. Et ce col asymétrique pour la pointe d’originalité. Vous savez tout sur GEMMA maintenant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour finir, NOELIE le chemisier fleuri. Floral aux tonalités émeraude, c’est un imprimé qui donne bonne mine. Ce col esprit caftan met également en valeur le décolleté tout en subtilité.

 

 

 

 

 

 

 

 
Vous avez choisi le vôtre ? À moins que vous n’en vouliez plusieurs… on ne vous en blâmera pas ! 😉

Pas de commentaires | Étiquettes : , , , , ,

FASHION WEEK : un été léger, aérien et branché…

les défilés se succèdent de New-York à Milan et maintenant à Paris  ; ils nous annoncent les couleurs choisies par les couturiers pour l’été prochain.

La tendance est à la légèreté : les plumes, les mousselines sont de tous les praticables. Les couleurs sont autant d’odes à la nature que la rayure arc en ciel et la chaleur des coloris du Daim. Les motifs floraux nous emmènent en Asie, les rouges sont soutenus.

Tailleur pantacourt d'Anthony VACCARELLO crédit photo imaxtree

Tailleur pantacourt d’Anthony VACCARELLO crédit photo imaxtree

Les formes sont quant à elles un peu moins slims et insistent sur la  fluidité des hauts et bas souvent déstructurés.

Les looks Rock et Modern Chic ont encore de beaux jours devant eux avec une multitude de modèles en Denim, des combi blouson/robe, de la fermeture éclair à gogo, du cuir et du similicuir tous déclinés en robes, jupes, blousons…l’éternel perfecto toujours branché. Les rayures se mêlent aux tenues décontractées et donnent de l’élan aux silhouettes.

Des défilés et tendances qui se suivent et nous enchantent toujours par leur créativité.

Pas de commentaires |

Le porte-jarretelles : retour sur son histoire

Après un article sur l’histoire de la nuisette (qui vous a plu au vu des nombreux commentaires positifs, merci !), je vous propose cette fois de revenir deux siècles en arrière pour découvrir la naissance du porte-jarretelles…Vous allez voir que depuis sa création, cette pièce de lingerie a connu plusieurs vies dans l’univers de la mode !

 

Le porte-jarretelles voit le jour en 1876 : Féréol Dedieu, corsetier, tente alors de remettre au goût du jour un système d’attache des bas en vogue sous Louis XIV…pour des raisons médicales ! En effet, les jarretières posaient des problèmes de circulation du sang à certaines femmes. Jugé inesthétique, le porte-jarretelles fut tout d’abord boudé !
Ce sont ensuite les Anglaises qui l’adoptèrent à partir de 1893.

 

Puis Paul Poiret, grand couturier français des années 30, contribuera à donner au porte-jarretelles ses lettres de noblesse. L’affiche du film « L’Ange bleu » sur laquelle on voit Marlène Dietrich vêtue de bas dans une pose provocante participera également au lancement cette pièce de lingerie :

L'affiche de "l'Ange Bleu"

L’affiche de « l’Ange Bleu »

(suite…)

3 Commentaires | Étiquettes : , ,

La nuisette, toute une histoire…

Une nuisette (aussi appelé « baby doll ») est un vêtement de nuit féminin dont la forme est celle d’une robe à fines bretelles. Elle est généralement constituée d’un tissu léger et souple, comme le nylon ou la soie.
Elle arrive le plus souvent au-dessus du genou, possède un décolleté assez profond et peut être fendue sur un ou deux côtés. Sa forme, ainsi que la dentelle dont elle est parfois ornée, en fait un vêtement qui peut être considéré comme séduisant, voire sexy.
C’est Nancy Mecher qui crée ce vêtement d’abord en nylon transparent et infroissable. Dans les années 1950, la nuisette reste fortement associée aux pin-up.
Aujourd’hui, la nuisette fait partie des collections de lingerie fine, c’est un véritable atout de charme et de séduction.

(suite…)

12 Commentaires | Étiquettes : , ,